Projet Comportement à risque des adolescents

Vers l’an 2000, les professionnels du secteur de la prévention sanitaire avaient l’impression que les jeunes et les adolescents de l’Euregio Meuse-Rhin (EMR) consommaient plus d’alcool et de drogues que par le passé. Cette consommation avait lieu en partie dans les pays voisins étant donné que les jeunes traversaient de plus en plus souvent les frontières de leur pays pour leurs loisirs. 18 organisations eurégionales décidèrent alors d’étudier ensemble ce comportement et d’y remédier.

Orientation du projet

  • Groupe cible final : les jeunes de l’EMR
  • Durée : du 1er octobre 2001 au 31 mars 2006

Objectif du projet

Le but du projet était de prévenir les comportements à risque. Trois initiatives ont été prises pour l’atteindre :

  • l’organisation d’une étude eurégionale,
  • l’organisation d’activités préventives eurégionales,
  • la mise sur pied d’un réseau durable.

Activités

Les études ont montré que la coopération eurégionale était la plus efficace lorsque plusieurs activités eurégionales sont organisées à petite échelle. En mai 2005, les partenaires du projet ont donc planifié un mois eurégional de la prévention comportant différentes activités :

  • un infobus facile d’accès, le « Rave Shuttle », en différents endroits fréquentés par beaucoup de jeunes,
  • une discothèque anti-tabac pour les enfants et les jeunes participant aux projets « Tegengif » (Pays-Bas) et « Be smart don’t start » (Allemagne),
  • une semaine sportive appelée « Klettern statt Kiffen »,
  • des journées cinéma pour les jeunes, avec des films sur ce thème.

Ce fut un succès ; depuis lors, un mois de la prévention est organisé chaque année.

Coopération

Le projet a accordé beaucoup d’importance à la découverte de l’autre, de sa culture et de sa manière de travailler. Cette attention fut très utile et bénéfique pour les résultats engrangés : tant l’étude que le mois eurégional de la prévention ont été bien accueillis.

Les organisations ont souhaité poursuivre leur collaboration à l’issue du projet. Elles ont donc signé un contrat pour les 6 années à venir. Elles ont convenu de coopérer tant au niveau exécutif que politique. Depuis 2010, le réseau est passé du projet Comportement à risque des adolescents à la programmation « Verslaving » (Addiction) d’euPrevent. Par ailleurs, ce réseau organise régulièrement, outre le mois de la prévention, des formations pour assurer le partage des connaissances.

Études

Les partenaires du projet ont mené une étude quantitative et une étude qualitative sur les comportements à risque des adolescents de l’EMR. Les résultats ont orienté le déroulement ultérieur du projet.

Étude quantitative

En automne 2001, 46.000 élèves de l’enseignement secondaire ont participé à l’étude quantitative, l’Étude eurégionale 2001-2002 sur les jeunes. La plupart habitaient l’EMR et avaient entre 14 et 16 ans. Cette étude a contribué à l’amélioration de la politique préventive régionale et eurégionale. L’Étude eurégionale a été renouvelée en 2006-2007 et en 2013.

Étude qualitative

L’étude qualitative a examiné les similitudes et les différences entre les régions :

  • Quelle est la législation en vigueur, quelles sont les structures ?
  • Quelle est la répartition des responsabilités ?
  • Quel est l’avis des citoyens sur l’alcool et les drogues ? (acceptation sociale)
  • Quel est le vocabulaire utilisé ? Que signifie-t-il ?
  • Quelle est la manière de travailler ?

Evénements

Rétrospective

Mois de Prévention Euregionale

1 May 2005

Workshop 'Preventie in de Euregio'

30 June 2004

Nouvelles

11 January 2013

Sharing Knowledge in Heinsberg

21 March 2007

Euregio Award

12 May 2005

Project RA in the newspapers